Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

COMMUNIQUE

Publié le

Tout le bureau est démissionnaire pour des raisons diverses: maladie, âge, déménagement.

Nous nous sommes bien battus, nous avons participé à des dizaines de réunions sans être pour autant entendus. Le résultat est là. Notre digue était bien trop chère en rapport avec le nombre d'habitants à sécuriser ( qu'ils disent!). Depuis l'argent a été dépensé par d'autres  plus près des décideurs.

Notre association a perdu son but. Les protections doivent être faites au niveau individuel avec une participation des instances plus ou moins aléatoire. 

Si plusieurs d'entre vous veulent reprendre le flambeau, je suis à votre disposition pour faciliter la transition.. Sans volontaires, l'association sera dissoute et le reliquat des fonds  transféré à une association avec un but similaire, ou employé à des travaux pour le bien collectif de Lauzières.

Merci à tous pour votre soutien pendnat ces onze années.

Cordiement.

Le Trésorier  Philippe ALEZARD

Partager cet article
Repost0

MESSAGE DU BUREAU DE L'ADRL, le 06/11/2019

Publié le

A ce jour il est prévu que la protection des riverains de Lauzières passe par des protections individuelles et non par une protection collective.
Cette situation est le résultat de l’analyse coût / bénéfice de l’administration : la protection collective (plusieurs scénarios ont été évoqués et l’ADRL a poussé jusqu’au bout les demandes d'étude ) coûte beaucoup plus cher que le bénéfice (c’est à dire le coût des réparations suite à un évènement exceptionnel comme Xynthia).
Cette conclusion nous la subissons avec regret car l’idéal aurait été une protection collective, mais malheureusement l’ADRL ne peut plus rien faire pour ce sujet.
Le bureau a donc décidé de mettre en sommeil l’ADRL jusqu’en septembre 2020.
L’ADRL reste en veille en attendant le démarrage de l’étude des protections individuelles et interviendra si tout ou partie des frais de protection individuelle devait être à la charge des particuliers.
Cordialement
Le bureau
Partager cet article
Repost0

REUNION PAPI DU 15 OCTOBRE 2018

Publié le par BUREAU

CR de la réunion PAPI du 15 octobre 2018
 
  • Les 5 scénarios étudiés depuis l’origine ont été présentés avec leur coût s’élevant de 5 à 7 millions d’euros.
  • Aucun n’est retenu car le rapport « coût / bénéfices » est largement supérieur au montant de 2,8 millions d’euros initialement budgété pour le PAPI de Nieul. Un montant d’investissement supérieur à 2.8 M€ sera refusé par l’état.
  • La solution finale retenue est la protection individuelle pour chacune des 226 maisons concernées.
  • Le diagnostic individuel, maison par maison, devrait commencer en 2019. L’Etat paye les études et les travaux de protection : coût zéro pour chacun. Le montant maximum dépensé par maison serait de 10 à 20% de la valeur de la maison.
  • Les contrats d’assurance individuelle ne changeront pas.
Partager cet article
Repost0

PROTECTION LAUZIERES

Publié le par Annie MANAC'H

 Protection Lauzières  
 
   
 
 Bonjour à vous tous,
J'ai soigneusement lu tous vos CR des réunions diverses concernant la protection de Lauzières et je ne décolère pas.
J'ai l'impression que nous sommes des citoyens de dernière zone, valons-nous moins que les rhétais - voir la porte de La Flotte - ou des fourasiens où vont se commencer des travaux pharaoniques....
Des éléments en vrac :
- la valeur marchande de nos maisons à chuter, par ex la mienne - 40 % -
- un voisin m'a signalé qu'il a voulu changer d'assurance et vu le nouveau zonage les compagnies d'assurance ne veulent plus assurer
nos maisons
- mais j'ai quand même eu une augmentation de 100% des mes impots fonciers - réevaluation de la valeur locative -
Tout cela fait bcp, bcp trop, marre de nos politiques en tous genres
Je sais que vous, vous faites ce que vous pouvez, mais il arrive un moment ou trop c'est trop
Merci de vous battre pour nous
Bien amicalement
 
 
 -- envoyé par Annie Manac'h
Partager cet article
Repost0

COMPTE-RENDU de la réunion de la SLGRI ( Stratégie Locale de Gestion des Risques d'Inondation) du 10 JUILLET 2018

Publié le

Voici ci dessous le CR de la réunion en objet, suite à nos questions directes auprès de Jean Louis Leonard.
 
Le personnel public intervenant, appelé Comité de  pilotage, a présenté le suivi de la stratégie et des objectifs fixés , afin de réduire la vulnérabilité de notre territoire, face aux risques d'inondation.

Voici ci dessous le résumé de notre intervention en fin de réunion.

Suite à notre demande lors de la précédente participation au comité de pilotage , il a été décidé de poursuivre l'étude du PAPI sur Nieul.
En effet la dernière étude présentée (système d'écluse de 20m de large au milieu du marais) ne passait pas au niveau du budget préalablement labellisé et l'étude financière a été poursuivie en remplaçant les écluses par un système de pelle, avec réduction de la hauteur de la digue prévue.
La conclusion de cette étude n'a pas encore été rendue officiellement mais il nous a été confié que :
1. La DTM (Direction Territoire et Mer) n'est pas favorable à une digue abaissée car il y a, selon la DTM, un risque accru de rupture de la digue.
2. Le budget de réalisation est d'environ 3.9M€ ce qui excède le budget PAPI de Nieul, labellisé à 2.8M€.
 
Nous avons rétorqué que pour le PAPI d'Esnandes, le budget final de l'étude est de 1.7M€ dépassant lui aussi le budget labellisé mais que malgré tout, le projet est semble t'il en voie d'aboutir.
La réponse qui nous a été apportée est que pour Esnandes , le budget final est certes plus élevé que le budget labellisé mais que pour ce secteur , le rapport coût / bénéfice (coût de la protection en rapport au coût de la reconstruction lors d'un énième événement type Xynthia ) est favorable.
À Nieul , avec un budget de 3.9M€, le rapport coût bénéfice n'est pas favorable.
 
Nous avons précisé que 8 ans après Xynthia le temps était peut être venu de conclure et protéger enfin nos concitoyens ?
La réponse que nous avons eue répond en partie mais elle reste à confirmer dans les faits.
 
L'étude de protection globale via le marais (digue, écluse ou pelle) ne verra , et nous le déplorons vivement, probablement pas le jour, à cause du budget qui est trop élevé et que personne ne veut aller chercher pour Nieul.
Il reste donc la solution de repli : les protections individuelles.
Nous avons eu des réponses que l'on peut qualifier d'encourageantes à ce sujet.
 
En effet le montant alloué pour une protection individuelle serait au maximum de 20% de la valeur du bien.
À l'origine il n'était pas question d'une prise en charge totale de la dépense individuelle par les services publics mais il semble qu'il y a un projet de la labellisation (en octobre 2018) afin que le financement soit pris en charge à 100% par la collectivité.
 
Reste la question des délais d'étude et de réalisation ainsi que des interactions entre les différents propriétaires (en effet si un bien est protégé et que le bien voisin ne l'est pas, cela peut poser problème avec une surverse adjacente lors d'une inondation).
 
Le président, pour l'ADRL
Partager cet article
Repost0

REUNION EN MAIRIE DU 26 FEVRIER 2018

Publié le

Compte-rendu de la réunion

Présents: Mr Lambert et Mr Aubin (Urbanisme)

               ADRL: Mrs Babillon, Beylot et Alezard.

Objet de la réunion provoquée par l'ADRL: 3 questions à la Mairie.

1-Où en est l'étude de la digue avec implantation de pelle au lieu de porte de 20m ?

Précisions pour cette question: lors d'une précédente réunion en Mai 2017, en présence de Mr J-L Léonard, il avait été précisé que le coût d'une digue en travers du marais (rehausse de digues déjà existantes) avec une porte de 20m de large, avait un coût d'environ 5,7 M€.. Vu le coùt trop important (PAPI Labellisé à 2,8M€ pour Nieul), il a été envisagé de réétudier le coût du projet à la baisse en diminuant la hauteur de la digue et en remplaçant la porte par un système de pelle.

Réponse de la Mairie:    Une étude à coût réduit est lancée et nous aurons le résultat fin Juin 2018. Il n'est pas interdit de penser à des protections individuelles en sachant que ces protections ne sont pas remboursables sur des fonds publics.

Commentaire apporté par  l'ADRL: Les protections individuelles peuvent s'envisager sur certaines maisons mais sur d'autres ce n'est absolument pas possible vu la topographie des terrains. Quid également des remontées d'eau par les canalisations des eaux usées...

2-Quel est le plan de gestion de la pelle au niveau du pont de Lauzières ?
Réponse de la Mairie:  Il n'y a pas de plan, la pelle est gérée par Mr Roy qui n'a pas de consignes pour ouvrir cette pelle avant un rtisque de submersion, pour vider le marais et le préparer à un effet tampon

Commentaire apporté par l'ADRL: Ouvrir la pelle lorsqu'il y a un risque de submersion nous semble nécessaire pour éviter tout risque d'élévation critique du niveau d'eau, en un point donné. Il doit y avoir une transparence hydraulique afin que le marais puisse bien remplir son rôle de réservoir tampon.

3- Nous avons constaté que bien que le secteur inondable ne soit toujours pas protégé, il y a des constructions nouvelles qui voient le jour entre le Go et la rue du Port .
Réponse de la Mairie: Ces constructions ne sont pas destinées à un usage d'habitatioin et des permis de construire ont été déposés.

                                                     Le Président de l'ADRL

Partager cet article
Repost0

COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE DU 29/04/2017

Publié le

COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE DU 29/04/2017
COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE DU 29/04/2017
Partager cet article
Repost0

ASSEMBLEE GENERALE 2017

Publié le

L'Assemblée Générale de l'ADRL se tiendra le 28 Avril 2017 de 18h à 20h SALLE VENUS (derrière la poste)

Partager cet article
Repost0

COTISATIONS 2017

Publié le

COTISATIONS 2017
Partager cet article
Repost0

LETTRE DU BUREAU

Publié le

LETTRE DU BUREAU
Partager cet article
Repost0

1 2 3 > >>